FERINTER

En février 2013, une dizaine de chercheurs en sciences sociales réunis à Paris et regroupés dans le groupe FERINTER ont décidé de lancer un appel à construire un réseau international de recherche sur les restructurations des transports ferroviaires. Ce réseau, qu’ils appelleront bientôt International Railways Studies (IRS), a pour objectif l’étude du secteur des transports par voie ferrée au sens large. Il s’agit de mettre en lumière ses différentes configurations supranationales, transnationales et nationales, ainsi que l’analyse des dynamiques à l’œuvre. Le réseau IRS/FERINTER, qui compte aujourd’hui une trentaine de membres, vise à encourager les échanges et le dialogue entre sociologues, politistes, historiens, économistes, juristes, géographes et chercheurs issus de disciplines connexes. Le réseau est également ouvert aux acteurs du ferroviaire : représentants de structures supranationales, de l’Etat, des collectivités territoriales, du management des entreprises publiques ou privées, des organisations syndicales, des cheminots, des usagers, etc. Deux colloques ont pour l’instant été organisés.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Ferinter (18 mars 2015). FERINTER. FERINTER. Consulté le 22 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/opzq


Une réflexion sur « FERINTER »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.