Colloque international « Travail, emplois et identités des cheminots à l’épreuve des politiques de restructuration »

Après le colloque international organisé à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines en décembre 2013, un nouveau colloque s’est déroulé les 17 et 18 décembre 2014 à l’Université de Rabat en partenariat avec l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et soutenu par l’Office National de Chemins de Fer (ONCF). Il portait sur le travail, l’emploi et les identités professionnelles des cheminots à l’heure des restructurations.

Ce colloque international avait pour ambition de permettre la confrontation de différentes analyses sur les restructurations en cours dans le secteur dans différents pays (d’un point de vue diachronique ou synchronique) sous l’angle de la situation du travail, de l’emploi, des carrières et de l’identité des travailleurs du rail dans une acception large, c’est-à-dire qu’ils soient ou non reconnus comme tels.

Programme du colloque :

Mercredi 17 décembre 2014

9h – 12h30 Ouverture

Accueil des participants

Mot de bienvenue de Monsieur Le Doyen de la faculté des Sciences de l’Education

Allocution du représentant de l’ONCF

Georges RIBEILL (Historail) « France-Maroc : un siècle de rapports ferroviaires »

Marnix DRESSEN (UVSQ/CNRS Printemps) « Les marocains de la SNCF, une lutte de longue haleine pour la reconnaissance »

12h30-14h00 Déjeuner

14h15-18h Atelier 1: Changement du travail, dans le travail, santé, sécurité, négociation collective, animé par Youssef SADIK

Isabelle BESSE (UVSQ, Printemps/CNRS) « La libération du rail en France, vers une hétérogénéisation ou homogénéisation du travail ? »

Christian CHEVANDIER (Historien, Université du Havre) « techniques du siècle : mutations technologiques et identités professionnelles des cheminots français de la vapeur au TGV »

Marion DUVAL (Université Denis Diderot-Paris VII/UVSQ) « recomposition de la population ferroviaire. Le cas de la sous-traitance du nettoyage à la SNCF »

Julien KUBIAK (UVSQ, Printemps/CNRS) « la promotion de l’ergonomie à la SNCF depuis 1980 : une suite d’injonctions au professionnalisme en réponse aux crises »

Mohamed MAHJOUBI (Syndicaliste ONCF, sans appartenance) « La restructuration de l’ONCF entre le développement du patrimoine et la destruction du social des cheminots »

Saida AMIRI (Université Mohamed V) « L’image de la femme dans le milieu professionnel, entre représentation et motivation (cas de la femme mécanicienne) »

Charles STOESSEL (Opus Citatum/ LISE-CNRS) et Alexandre LARGIER (SNCF) « Comment la pluralité des rationalités façonne t-elle les identités de métier ? »

Jeudi 18 décembre 2014

9h – 13h Deux ateliers en parallèle

Atelier 2 : Statuts des personnels, animé par Dominique ANDOLFATTO

Mariam ANOUNE (Université Mohamed V) « Pour une étude de validité des tests de recrutement des cheminots au Maroc »

Wane Oumar DIALLO « L’administration de la carrière d’une catégorie de cadres supérieurs pendant la restructuration des chemins de fer au Sénégal »

Robin FOOT (ENPC-LATTS, Marne-la-Vallée) « Les traminots français, entre référence ferroviaire et urbaine, un milieu professionnel en voie de constitution »

François GUERIN, Clément RUFFIER (Anact et ITG consultants, France) « de la difficulté de concilier des visions concurrentes de la performance et ses conséquences sur le travail des cheminots »

Serges Frédéric MBOUMEGNE DZESSEU (Juriste-Chercheur Attaché de Recherche, Centre National d’Education/MINRESI-Cameroun), Henri YAMBENE BOMONO (Géographe, chargé de Recherche, Centre National d’Education/MINRESI-Cameroun) « Action syndicale et négociation collective au sein de la CAMRAIL (Cameroun) »

Atelier 3 : Identités cheminotes, animé par Dominique MARTIN

Dominique ANDOLFATTO (Université de Bourgogne/CREDESPO) « Le monde des cheminots dans le miroir du parlement. Un regard sur la « réforme ferroviaire » de 2013-2014 »

Marnix DRESSEN (UVSQ, Printemps/CNRS) « Le cheminot bashing, des commentateurs de la presse en ligne en 2014. première approche qualitative et leximétrique »

Julie MAURICE (Ecole nationale des chartes – Paris IV/ SNCF) « L’apport d’une étude historique sur le statut du personnel cheminot pour la S.N.C.F. »

Jean-Pierre Aimé MOUKOULOU (docteur en sciences sociales du développement) « Crise institutionnelle ou problèmes d’application de statuts des actionnaires économiques du rail en Afrique sub-saharienne ? »

Georges RIBEILL (Historail) « L’identité cheminote : une réalité sociale à l’épreuve de la récente modernisation managériale de la SNCF »

Youssef SADIK (Université Mohamed V) « Modernisation, stigmatisation et (re)constructions identitaires. Les identités professionnelles des cheminots marocains face aux projets de modernisation »

14h-18h Visite guidée de la gare de Casa Port

Séance de clôture sur le chemin du retour.

Dominique MARTIN (Professeur émérite de l’Université de Lyon II – Observatoire des Transformations Sociales – Rabat), synthèse générale des travaux du colloque.

Comité scientifique :

AMIRI Saida (psychologue du travail, Université Mohamed V – Rabat, Maroc),

ABEL Audrey (gestion, IAE, Université Paris II, France),

BESSE Isabelle (sociologue, UMR CNRS « Printemps », France)

BETTACHE Mustapha (Relations industrielles, Université Laval à Québec),

BOUKHARI Sanae (gestion, Université Mohammed V – Rabat, Maroc),

CHAMPIN Hervé (sociologue, ENS Cachan / UMR CNRS « IDHE », France),

de BONY Jacqueline (sociologue, UMR CNRS « LISE », France),

DAHAN-SELTZER Geneviève (sociologue, Sciences Po, Paris, UMR CNRS « LISE » France),

DRESSEN Marnix (sociologue, UVSQ / UMR CNRS « Printemps », France),

DUHALDE Santiago (sociologue, CONICET, Argentine),

FINEZ Jean (sociologue, Université Lille 1, UMR CNRS « Clersé », France),

GOBIN Corinne (politiste, GRAID, FNRS à l’ULB, Belgique),

GRESSEL Reinhard (sociologue, IFSTTAR, France),

KAMDEM Emmanuel (gestion, Douala, Cameroun),

KAWAZOE Hiroko (anthropologue, Université Shoin, Japon),

KUBIAK Julien (sociologue, UMR CNRS « Printemps », France),

LABARI Brahim (sociologue, Université Ibn Zohr, Agadir, Maroc),

LARGIER Alexandre (sociologue, SNCF, France),

MAHIEUX Christian (cheminot retraité, syndicaliste, France),

MAURICE Julie (historienne, SNCF, Ecole des Chartes, Université Paris IV, France),

PETIT-DUTAILLIS Laurent (gestionnaire, ISC, Paris, France),

PORTILLO José R. (historien et politiste, CEMCA-UMIFRE-CNRS et IPN-ESE-MEXIQUE),

RASCOVAN Alejandro (sociologue, UBA, Argentine),

RIBEILL Georges (historien, Revue Historail, France),

SADIK Youssef (sociologue, Université Mohammed V – Rabat, Maroc),

SAIF BELHAJ Rachid (psychologue du travail, Université Mohammed V – Rabat, Maroc),

THIBAULT Martin (sociologue, Université de Limoges/GRESCO, France)

 Les actes du colloque sont en cours de publication sous format papier.


2 réflexions au sujet de « Colloque international « Travail, emplois et identités des cheminots à l’épreuve des politiques de restructuration » »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *